Prophéties globales

Les prophéties nous parlent de profonds changements pour le XXIe siècle

Aux quatre coins du monde, nous retrouvons des traditions et des récits prophétiques étrangement semblables qui font référence à la fin des temps. L’histoire de l’humanité abonde de sages, de prophètes et de maîtres spirituels qui nous décrivent en détail comment se déroulera la fin de notre civilisation.

Les plus anciennes prophéties connues aujourd’hui se trouvent dans la Grande Pyramide d’Égypte. De nombreux événements stellaires qui y sont écrits se sont réalisés depuis sa construction. Et selon la Grande Pyramide, la fin de notre ère arrivera à une date entre 2001 et 2030.

Selon le calendrier et les prophéties mayas, les pires catastrophes arriveront à partir de 2012. Le calendrier maya prend fin à la date correspondante au 21 décembre 2012 de notre calendrier. Les Mayas ont prédit plusieurs des problèmes auxquels nous sommes confrontés de nos jours : l’augmentation de la température planétaire, la fonte des calottes glaciaires, l’aggravation du manque de nourriture et d’eau potable, pour ne nommer que ceux-là.

La Bible chrétienne contient dans son dernier livre une grande œuvre prophétique, l’Apocalypse de Saint-Jean. On y décrit la fin des temps, l’Armageddon, de façon directe et terrible. On peut y lire qu’à la fin des temps l’humanité verra l’arrivée de l’Antéchrist, vive représentation du matérialisme et de l’intellectualisme sans spiritualité, et par conséquent de la méchanceté et de la dégénérescence extrême. Nombreux sont ceux qui affirment que les temps de la fin sont déjà à nos portes.

De même, le Coran, le grand livre de l’Islam, nous met en garde contre la venue à la fin des temps du faux messie Al-Dajjâl. Cette époque sera marquée d’un matérialisme démesuré et d’une absence totale de spiritualité.

Au Moyen Âge, le grand voyant et astrologue Michel de Nostredame, dit Nostradamus nous a mis en garde dans ses Centuries contre un grand Roi de terreur qui viendra du ciel. Plusieurs érudits voient dans cette allégorie l’arrivée d’un grand corps céleste qui affectera sans aucun doute notre planète de façon apocalyptique.

Au cours des XXe et XXIe siècles, des personnes conscientes ou avec des capacités intuitives nous ont mis en garde contre l’avènement de catastrophes planétaires et la fin de notre civilisation.

Souvenons-nous de Carlos Muñoz Ferrada qui, en plus de prédire avec précision de nombreux séismes en Amérique du Sud, nous a mis en garde en 1999 contre la venue future de la grande « Planète-Comète ».

Benjamin Solari Parravicini, le grand prophète argentin qu’on a surnommé « le Nostradamus d’Amérique du Sud », a écrit il y a quelques décennies : « L’heure fatidique arrivera, et dans son obscurité elle recevra le choc de la grande planète. La Terre sera alors perturbée. Tout s’effondrera. »

Alois Irlmaier, le visionnaire allemand du XXe siècle nous a mis en garde contre une grande guerre qui mettra fin à une grande partie de l’humanité, après quoi il y aura une époque de bénédiction et de bonheur.

Edgar Cayce, l’un des médiums les plus célèbres des États-Unis nous a mis en garde contre des changements dans l’axe de la Terre, contre l’engloutissement de pays, la fonte des calottes glaciaires, la disparition de grandes villes par de forts séismes, et tout cela fera place à une nouvelle ère de paix. Cayce situa ces événements pour après l’an 2000.

Samaël Aun Weor, le grand maitre gnostique qui a donné de nombreuses conférences au Mexique dans les années 70, mérite une attention très spéciale. Il a parlé de Hercolubus et a expliqué que dans les temps de la fin, cette planète se rapprocherait de la nôtre en exerçant une grande force électromagnétique qui déstabiliserait la croûte terrestre. Cela causerait de puissants tremblements de terre, des tsunamis, des éruptions volcaniques et des catastrophes naturelles. Cette planète aurait déjà atteint notre système solaire dans le passé et aurait déclenché des cataclysmes qui ont fait disparaitre les civilisations de la Lémurie et de l’Atlantide. Maintenant, elle reviendrait pour mettre fin à notre civilisation et ainsi donner lieu à une nouvelle ère.